Perdre le fil

1 Juil 2021 | 0 commentaires

Vous souvenez-vous de Doisneau le photographe dont je vous parlais il y a quelques semaines?

Celui qui faisait de nous des “arracheurs”.

Et bien ce matin, je sentais que j’avais perdu un peu le fil.

Vous savez cet ancrage qui vous rattache à qui vous êtes vraiment.

Alors, je suis partie marcher.

Je suis retournée prés d’un lieu qui m’était cher.

Une personne était présente et m’a permis d’entrer à nouveau dans cet espace si familier.

Le petit renard dessinait au feutre fin était toujours là dans un recoin du mur.

Des autocollants posés sur une porte, un abat-jour oublié et cette sensation pas encore tout à fait oubliée d’être chez moi.

Dans le jardin, il y avait toujours cette vieille corde qui servait à étendre le linge.

Je ne sais pas vraiment mais à ce moment là j’ai voulu arracher à la mort et au temps.

Alors j’ai pris une photo “à la Doisneau”.

Je sais qu’il est des choses que l’on ne peut arracher vraiment.

Mais j’avais besoin de garder une trace, quelque chose, comme une urgence à faire mémoire.

C’est seulement après en revoyant la photo que je me suis dis que pour quelqu’un qui avait perdu le fil, prendre en photo un fil baigné de lumière et qui sert de passage à la vie, ce n’était pas si mal 😉