Déménagement

28 Jan 2021 | 0 commentaires

J’ai mis en carton beaucoup de livres, des souvenirs vivants et nos télescopes, fidèles compagnons.

L’Observatoire déménage !

Pendant que nous prenons la route, je fais miens les vers du poète Heredia :

“Chaque soir, espérant des lendemains épiques,

L’azur phosphorescent de la mer des Tropiques

Enchantait leur sommeil d’un mirage doré;

Ou, penchés à l’avant des blanches caravelles,

Ils regardaient monter en un ciel ignoré

Du fond de l’Océan des étoiles nouvelles.”

A mon étoile nouvelle, puisses-tu éclairer la route de cette belle Aventure.

Nous vous retrouvons bientôt, pour l’heure, cap sur Barjols.

Mélissa