Etoile filante ce soir: le rendez-vous à ne pas manquer

23 Avr 2022

Les vacances d’été.

Tu es allongé.e sur l’herbe dans le jardin de tes grands-parents, tu regardes le ciel.

Soudain, une lumiére traverse le ciel, furtive et rapide: une étoile filante!

Tu te redresses légerement, appuyé.e sur tes coudes, tu balaies le ciel de ton regard, il pourrait y en avoir d’autres.

Tu penses: “c’est une question de chance”.

Je te réponds: “il suffit de savoir où regarder”.

 

Observer une étoile filante

 

Une étoile filante est-ce vraiment une étoile?

 

Observer les étoiles filantes tout comme les planétes et les constellations est en réalité assez simple.

Pour cela tu n’as besoin que de tes yeux et de savoir où chercher.

Les étoiles filantes ne sont en réalité pas des étoiles mais les poussières éjectées par le noyau de cométes. Ces poussiéres restent à proximité de l’orbite ce chemin parcouru par la cométe dans l’espace et forment peu à peu un essaim météoritique.

Quand la Terre croise l’orbite d’un essaim, les particules solides dont ils sont constitués pénètrent dans notre atmosphère et se consument, créant un phénomène lumineux que nous appelons communément “étoile filante”.

 

 Savoir où regarder.

 

Depuis la Terre, tu remarques que les étoiles filantes semblent provenir d’un même recoin du ciel, ceci est du à un effet de perspective.

En astronomie ce point est appelé radiant.

Quand le radiant est situé dans une constellation, celle-ci donne son nom à la pluie d’étoiles filantes.

Pour trouver le radiant, tu peux utiliser un ephéméride ou un logiciel comme Stellarium qui t’indique à la fois quoi, quand et où regarder.

Tu peux egalement participer à une soirée d’observation ou simplement télécharger le bulletin astronomique en bas de page.

 

Rendez-vous avec une étoile filante ce soir.

 

Tu sais où regarder, le ciel est dégagé, la lune est absente de la voute celeste?

Il est temps.

Loin des lumiéres de la ville, tu parcours le ciel, tu repenses aux chaudes soirées d’été de ton enfance.

Tu souris.

Soudain, le vent porte jusqu’à toi des voix.

Celle d’un grand-pére et de son petit-fils.

Ecoute! Ensemble ils déploient la poésie de la nuit:

– Que fais-tu Papet ?

– Je regarde le ciel, juste ici ente les fines lignes imaginaires de la constellation de la Lyre.

– Pourquoi fais-tu cela ?

– C’est un secret !

– Un secret ?

– Oui, un secret, mais un que je veux bien te partager. C’est au sujet des étoiles.

– C’est donc un secret qui a la forme d’une étoile.

– Si tu veux… Mais sais-tu que chaque jour il nait des étoiles ? Et que ces étoiles sont vivantes ?

– Vivantes ! Que veux-tu dire ?

– Je veux dire, je veux dire qu’elles naissent vivent et meurent.

– Un peu comme nous ?

– Un peu comme nous. Des étoiles, il y en a des géantes, rouges ou bleues, des naines brunes qui émettent peu de lumière, des jaunes, des blanches, d’autres à leur mort deviennent des trous noirs. Les étoiles ne sont pas toutes semblables. Tout ceci est singulier si tu préfères.

– Un peu comme nous ?

– Un peu comme nous.

– Mais toi que fais-tu avec tout ce singulier ?

– Je le collectionne.

– Tu te moques un peu de moi ? Les étoiles, elles ne peuvent pas être bien rangées dans une boite ou épinglées dans un tableau sous verre !

– Teste d’aï ! Mais pas de cette façon. Les étoiles je les collectionne dans mes souvenirs et dans mon carnet. Je note le jour et l’heure, leur nombre, leur couleur, leur luminosité.

– Et des fois tu t’égares un peu dans la Lune Papet !

– C’est une façon d’être plus proche des étoiles ! Sais-tu quelles sont les étoiles que je cherche? Ce sont les vagabondes, les fugitives, les éphémères, celles tombées de la chevelure d’une belle dame.

– Tu files la métaphore Papet !

– Ce sont les étoiles qui filent, moi je ne fais que tisser la toile pour mieux les attraper.

– Il te faudra beaucoup de mots Papet !

– Il me faudra beaucoup guetter ! Des le 23 avril dans la constellation de la Lyre, le 6 mai  dans la constellation du Verseau.

– Tu collectionnes aussi les dates ?

– Mais non, c’est que je ne veux manquer aucun rendez-vous avec le singulier !

– Et que vas-tu faire quand tu auras rencontré le singulier ?

– C’est un secret !

– Un secret ? Encore un secret ? un secret qui a quelle forme cette fois-ci ?

– La forme d’un vœu !

Etoile filante ce soir Lyrides 2022

A propos de moi

Je suis Mélissa, chercheuse indépendante en Astronomie et en Sciences Humaine. Je m'engage pour une astronomie accessible, facile et qui donne des étoiles dans les yeux.

Ici je te parle de science, de Sciences Humaines mais je partage aussi un journal photographique et de la poésie étoilée du quotidien.

3 Commentaires

  1. Tresdoi

    Sympa.. vraiment sympa.

    Réponse
  2. Marielle

    C’est joli cette histoire!

    Réponse
  3. mania

    très jolie, cette histoire.
    Il ne vous reste qu’à la conter…..
    Monique

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Made in Stellarius

L'astronews qui te fait découvrir l'Astronomie autrement

Merci de vous être inscrit ! Un email de confirmation vient de vous être envoyé.